AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Akane Leingod [Complete]

Aller en bas 
AuteurMessage
Akane Leingod
Admin secondaire et hôte <3
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 28
Localisation : In your pants
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Akane Leingod [Complete]   Lun 2 Avr - 0:27

Nom : Leingod.
Prénom : Akane.
Surnoms Aku-chan.

Âge : 16 ans.
Sexualité : Bi, avec une préférence nette pour les hommes.
Taille : 1,77m
Poids : 60kg

Famille : Un père d'origine allemande, âgé de quarante-sept ans, et une mère japonaise, âgée de quarante ans tout juste. Du côté du père, la famille est fortunée. La mère en revanche a quitté le Japon très jeune, pour fuir une famille endettée, prête à la vendre pour couvrir leur découvert bancaire. Ils sont revenus au Japon trois ans auparavant, pour que leur fils découvre le pays de ses origines.

Description physique : De taille moyenne, il est quand même plus grand que la plupart de japonais qu'il croise, dû à ses origines allemandes. Aryennes, pour être plus précise. Mais la taille est tout ce qu'il a hérité de son père, puisque ses yeux sont aussi ambrés que ceux de sa mère, et ses cheveux aussi noirs que l'ébène. Il les porte court, à l'exception de quelques mèches plus longues qui viennent entourer son visage.
Il n'est pas particulièrement musclé, mais son corps est harmonieux, parce qu'il l'entretient en courant une heure chaque jour. Un sourire un peu effronté retrousse souvent ses lèvres.

Il porte plusieurs piercings à la lèvre inférieure, parce qu'il trouve ça esthétique, et que ça lui va bien. Quand il a le choix, il aime porter un jean ajusté, et une chemise, peu importe la couleur. Mais en général, si c'est pas noir ou blanc, c'est coloré. Il aime bien jouer avec les superpositions et faire claquer les couleurs vives entre elles. Quand il sort, il aime enfiler soit une simple veste courte de velours côtelé brun, ou un gros pull à capuche de couleur bleu nuit.


Caractère : Gentiment chieur, taquin et malicieux, il a tendance à ne pas en rater une. Il a la blague facile aussi facile que le contact, ce qui n'est pas peu dire. Ouvert, il viendra vous dire que votre braguette est ouverte, quitte à vous aborder s'il ne vous connaît pas. Il serait même foutu de vous dire que non, enfin, cette couleur vous donne l'air d'un macchabée et qu'au lieu de porter du vert anis, vous feriez mieux d'opter pour un bel orange abricot.

Vif et intelligent, il a néanmoins la fâcheuse tendance de se reposer sur ses lauriers, qui ne sont pas si mal placés que ça, puisqu'en bossant un minimum, il arrive à avoir des résultats très honorables. Il a une grande culture, due à ses longues recherches sur internet ou en bibliothèque, dans laquelle il va plus pour l'ambiance que pour bosser vraiment. Il aime lire aussi, de tout et de n'importe quoi. Un article tiré d'un journal féminin, un manga, un pavé de mille cinq cent pages, un journal sportif ou n'importe quoi qui lui passe à portée d'yeux.


Qualités : Gentil quand il en a envie, intelligent, drôle, l'esprit vif, partageur, et de bon conseil. C'est aussi un ami à toute épreuve pour ainsi dire et sur lequel on peut compter.

Défauts : Bah, c'est un chieur, hein... Quand il a une idée derrière la tête, faut y aller pour l'en faire démordre. Etant donné qu'il est beau et le sait, il a la tendance à être un chouilla narcissique, et prend des heeeeeeures à se préparer et s'inspecter sous toutes les coutures. Ah. Et maniaque. Exigeant, aussi.

Talent Particulier : Le piano. Et le dessin.

'Proie' préférée : Bah, il en a pas particulièrement, hein. Et puis elles viennent toutes à lui, alors il va pas faire le difficile. De toutes façons, c'est que des clientes, alors pour ce qu'il en a à foutre...


Histoire :

Un père allemand, une mère japonaise. Et pourtant, il est né en France, et c'est là qu'il a grandi, jusqu'à ses huit ans. Enuiste ses parents l'ont emmené en Allemagne, où il a fini l'école primaire, après quoi, il est parti en Angleterre, le temps de finir le collège. Ses parents sont restés en Allemagne, et dès douze ans, il a appris à vivre seul. Et pour la scolarité au lycée, il avait le choix entre l'Espagne, l'Italie, et le Japon. Et ses origines familiales l'ont poussé à aller étudier au pays du soleil levant.

La petite enfance, dans le pays de Molière.

Il en a fait tourner, des têtes de nounous. A peine savait-il parler et marcher qu'il les rendait folles. Les couvait de compliments, ne les lâchait pas, et puis s'en lassait du jour au lendemain. Aucune n'était assez bien pour lui, elles finissaient toutes par se montrer ennuyeuses, et plus intéressées par la somme d'argent versée chaque mois sur leur compte en banque que par le charmant bambin aux yeux légèrement en amande.

En arrivant à l'école, il a rapidement plu. Au début, on se moquait un peu de lui, parce que son nom n'était pas courant, et qu'il était différent, mais les enfants sont comme ça. Ils se montrent cruels parce qu'ils n'ont aucune idée du fait qu'ils peuvent blesser avec les mots. Néanmoins, sa gueule d'ange, ses bonnes notes, et ses capacités sportives ont tôt fait de l'intégrer malgré son nom bizarre, et ses yeux à la forme rigolote.

En rentrant, il racontait à ses parents sa journée, leur parlant de ses amoureuses, leur disant aussi parfois que les filles étaient embêtantes, parce qu'elles ne comprenaient rien au foot. Mais il aimait jouer à chat avec elles, et elles, elles aimaient surtout qu'il leur courre après.

La fin de l'enfance, chez Goethe.

Quand ses parents lui ont annoncé qu'ils allaient déménager en Allemagne tous les trois, il a pesté, râlé, juré et donné des coups de pieds. Mais rien n'y fit, et à date et heure prévue, ils attérirent à Berlin. Heureusement pour lui, il parlait grâce à son père un allemand fluide et sans fautes, et ça lui a permis de s'intégrer rapidement dans sa nouvelle école. Les gamins étant moins jeunes, ils avaient conscience de sa différence, mais avaient passé l'âge de s'en moquer. Et puis les filles étaient de moins en moins insensibles à ses charmes. Et lui, il commençait à y prendre goût, à ce succès auprès de la gent féminine.

C'est donc à cette époque là qu'il a commencé à faire attention à lui, bien avant la plupart des garçons. C'est aussi en Allemagne, à l'âge de dix ans qu'il a embrassé une fille pour la première fois. Pas avec la langue et tout, c'était juste un petit bisou sur les lèvres, mais pour lui, et certainement pour elle, ça voulait dire beaucoup.

La préadolescence, en parlant la langue de Shakespeare.

Deux ans après, il s'envolait pour un pensionnat en Angleterre. Encore une fois, grâce aux cours payés par ses parents, il était parfaitement capable niveau longuistique, et savait se débrouiller fort bien. Il parlait la langue avec un léger accent chantant, mais ne faisait aucune faute, ni erreur de prononciations.

Le pensionnat était mixte, mais les dortoirs étaient bien évidemment séparés. Les chambres étaient de deux, et il partagea la sienne avec un certain Matthew, avec lequel il ne s'entendait qu'à moitié, et ils avaient souvent tendance à se contredire. Enfin, c'était surtout Matthew qui le cherchait, sachant qu'il avait horreur qu'on le reprenne, et qui donc prenait un malin plaisir à le faire souvent.

Ils se sont mis d'accord un an plus tard, quand, pour le faire taire, Mattew l'embrassa. Pour de vrai, cette fois. Redécouverte du sexe masculin, et il commença à regarder ses camarades autrement.

Akane était fut extrèmement chanceux pendant cette période là, et alors que de nombreux adolescents étaient enlaidis par l'acnée, lui semblait y échapper miraculeusement. Et il n'avait pas besoin de porter d'appareil dentaire, ayant encore une fois été bien gâté par la nature.

Durant leur dernière nuit au pensionnat, avant de partir, Akane vers le Japon, et Matthew à Cambridge, ils prirent le temps de découvrir le corps de l'autre, et les choses allèrent un peu plus loin que ce qu'ils avaient prévu...

Direction : Le soleil levant.

Encore un pensionnat. Plus loin que le précédent, à croire que ses parents voulaient se débarasser de lui. Un lycée pour gamins riches. Bon. C'était son cas. Et vu que le collège était aussi pour gens aisés, il ne serait pas trop dépaysé. Il était soulagé que sa mère lui ait souvent parlé japonais quand il était enfant, parce que du coup, il parlait assez bien la langue. L'écrire serait autre chose en revanche. Il n'avait qu'à espérer que ses professeurs seraient compréhensifs.

Et on le fut. Quand il arriva, on lui promit de prendre ses difficultés à condition qu'il s'investisse dans la vie du lycée. Il chercha alors, et décida de devenir un hôte. Après tout, c'était la belle vie, d'être hôte, n'est-ce pas ? Et ça lui plaisait d'être regardé et admiré. Alors oui, c'était quelque chose pour lui. Et ses parents n'étaient pas là pour le contredire ou lui interdire quoi que ce soit.

Un an après son arrivée, il était toujours hôte, et ça lui plaisait beaucoup, et l'amusait tout autant. Il revoyait ses parents quand son père décidait de se déplacer jusqu'au Japon. Mais lui ne quitta plus le pays, malgré les billets pour l'Allemagne que lui envoyaient les adultes au début de chaque vacances.

Autre : Bah. Des piercings à la lèvre, un air un peu voyou qui plait pas mal aux demoiselles. Mais à part ça...

_________________
but there's no sense crying over every mistake
you just keep on trying till you run out of cake

and the science gets done
and you make a neat gun

for the people who are still alive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setsu Hitachin
Admin et Hôte
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 27
Rang : Membre du club d'hôtes.
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Akane Leingod [Complete]   Lun 2 Avr - 3:28

*___________*

Je te valide, je te re-valide, je te re-re-valide, etc etc ... <3

Ouais, donc en un mot : Parfait ( autant le personnage que la fiche XD ).

Wouailcome !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Akane Leingod [Complete]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description d'Akane Beach
» Mission B - Capture au port de Raiun (PV Akane)
» Sonorisation de la page d'accueil!
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» J'irai cracher sur vos tombes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hanaka :: Le commencement :: Le personnage :: Fiches des hôtes-
Sauter vers: