AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La mer, le lac. Même combat. [Réservé.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Akane Leingod
Admin secondaire et hôte <3
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 28
Localisation : In your pants
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: La mer, le lac. Même combat. [Réservé.]   Dim 6 Avr - 12:47


... Rah la vache. Qu'est-ce qu'il en avait marre, des filles qui lui couraient après. Il était décidément pas fait pour la vie d'hôte. Et plus ça allait, plus il songeait à arrêter. Mais en même temps, ça avait certains avantages indéniables. Du genre, euh. Bref. Ca en avait. Ne serait-ce que le petit goût d'interdit qu'avait sa relation avec Setsu. Ca, ça pimentait leurs rencontres. Il aimait bien, l'idée de risquer d'avoir des ennuis, s'ils se faisaient surprendre. Ca lui plaisait énormément.

Il passa sa main dans ses cheveux, en soupirant, et joua machinalement avec son piercing. Là, il venait de s'éclipser d'une réunion de fangirls déchaînées. Il n'était pas peu fier d'avoir réussi à leur échapper. Et là... Là, il avait besoin de calme. Du coup, ses pas l'avaient tout naturellement mené au petit lac, qui se trouvait dans l'enceinte de l'école. Il avait un truc avec l'eau, Akane.

Il se laissa tomber sur le ponton, les pieds dans le vide. Heureusement qu'il portait une paire de Docs, et pas des chaussures qui risquaient de tomber dans la flotte. Il aurait eu l'air malin, tiens. Il resta un long moment, à contempler les reflets du lac. Ca l'apaisait, vraiment. A chaque fois, il sentait ses soucis s'envoler, l'abandonner. Du coup, une fois tout zen, il se renversa en arrière, les bras croisés derrière la nuque, en un coussin de fortune. Et contempla les nuages.

Puis il sortit son portable de sa poche, et envoya un court message à Setsu. "Suis au lac. Dépêche toi d'y ramener tes fesses, si tu veux qu'on ait un petit moment rien qu'à nous."
Niais, Akane? Mais non voyons. Un 'moment rien qu'à nous', c'était sa façon à lui de dire un petit quart d'heure lubrique, quoi. Une petite séance coquine. Rien de plus.

_________________
but there's no sense crying over every mistake
you just keep on trying till you run out of cake

and the science gets done
and you make a neat gun

for the people who are still alive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setsu Hitachin
Admin et Hôte
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 27
Rang : Membre du club d'hôtes.
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: La mer, le lac. Même combat. [Réservé.]   Dim 6 Avr - 18:05

Toujours sourire. Même quand on est face à une fille qui pète méchamment les roupinettes. On s'en fout, de savoir ce qu'elle avait mangé ce midi. On s'en fout, de savoir combien de temps elle mettait pour se préparer le matin. On s'en fout, de tout ça. Et puis, son rire. Un rire très, très aigu. Qui vous glace le sang et vous perce les tympans. Et le pire, c'est qu'elle rigole tout le temps, celle là. Il arrive parfois que Setsu apprécie ces petits moments à passer avec des pensionnaires. Mais il arrive aussi qu'il maudisse son statut d'hôte et ait des envies de meurtre. Mais Setsu, c'est le roi de la feinte. A aucun moment, la pensionnaire ne s'est doutée que l'adolescent s'ennuyait profondément et réfléchissait à la façon dont il pourrait ôter la vie à cette jeune fille si pénible. Ou alors, si elle avait pas remarqué, c'est qu'elle était conne. Très conne.

Et alors qu'il était nonchalamment installé sur un fauteuil, la demoiselle juste en face lui relatant ses formidables aventures, et qu'il évitait de bailler à s'en décrocher la mâchoire pour ne pas éveiller les soupçons, il sentit un vibrement dans la poche droite de son pantalon. Sursautant légèrement, il pria l'adolescente de l'excuser et sortit son téléphone portable. Sur l'écran, il put apercevoir qu'il venait de recevoir un message d'Akane. Il le lut, et en l'espace d'un court instant, ses lèvres s'étirèrent en un franc sourire. Il était enfin tiré d'affaire et avait un prétexte pour s'en aller. Dieu existait. Et ce Dieu, Setsu devait avouer qu'il ne le laissait jamais indifférent.

Levant les yeux vers la jeune fille, il déclara qu'il avait un truc urgent à faire. Il prétendit avec une réunion, un truc comme ça. Et même si c'était faux, elle était bien trop conne pour s'en rendre compte.
Apparemment déçue, la pensionnaire fit la moue et n'eut pas le temps de dire un mot que Setsu s'échappa en courant presque, se dirigeant vers l'extérieur.

En quelques minutes, il se retrouva au lac. Observant autour de lui, il ne lui fallut pas longtemps pour reconnaître Akane sur le pont. Alors, plus lentement cette fois-ci, il le rejoignit. Une fois sur le pont, il se posta derrière l'hôte. Se penchant en avant, il approcha ses lèvres de l'oreille du garçon et murmura :


" Avoue que je te manque. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akane Leingod
Admin secondaire et hôte <3
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 28
Localisation : In your pants
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: La mer, le lac. Même combat. [Réservé.]   Mer 7 Mai - 14:36

... Oh. Il n'eut pas à attendre longtemps. Il entendit Setsu arriver de loin. Evidemment, ils étaient sur un ponton. Les bruits de pas résonnaient contre le bois. Et spécialement quand on a la tête juste contre les planches en bois dudit ponton. Mais il ne bougea pas, Akane. Rien ne laissait deviner qu'il avait entendu Setsu arriver. Et pourtant, il savait exactement où il se trouvait. A chaque instant. Il ne fut donc pas surpris, quand Setsu s'approcha de lui, et lui murmura quelques mots à l'oreille.

Les lèvres d'Akane se retroussèrent, en un petit sourire. Très charmant. Tout léger. Mi amusé, mi provoquant. Il rouvrit les yeux, pour voir Setsu penché au-dessus de lui.

"Tiens, tu as fait vite. Je t'ai manqué aussi?"

"Aussi". Donc il avouait, que Setsu lui avait manqué. Il l'avouait, sans vraiment le faire, à demi-mots, comme souvent. Il n'avait pas peur des mots, seulement... il n'aimait pas se mettre à nu. Lorsqu'il s'agissait des émotions, il se taisait. Les filles prenaient ça pour de la pudeur, et trouvaient ça trop craquant. Il n'en était rien. Il n'aimait juste pas mettre des mots sur des émotions. Les émotions, ça se ressentait. Ca ne s'expliquait pas. Point barre. Et surtout, on ne forçait pas les gens à dire ces choses.

Il ne se redresserait pas. Pas tout de suite. Il aimait bien voir le visage de Setsu se découper à l'envers, sur le ciel. Le bleu lui allait bien au teint, décida-t-il. Et son sourire s'agrandit un peu plus, creusant une légère fossette, sur sa joue gauche.

_________________
but there's no sense crying over every mistake
you just keep on trying till you run out of cake

and the science gets done
and you make a neat gun

for the people who are still alive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setsu Hitachin
Admin et Hôte
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 27
Rang : Membre du club d'hôtes.
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: La mer, le lac. Même combat. [Réservé.]   Lun 2 Juin - 4:12

Dieu que ça lui faisait du bien, à Setsu, de ne plus entendre la voix de la pensionnaire qui l'avait tant agacé. Ça lui faisait aussi du bien, d'être dehors. En plus, il faisait beau. Et quand il fait beau, faut pas rester cloitré entre quatre murs. Surtout si on doit supporter une greluche qui vous raconte sa journée de A à Z et qui n'oublie pas de vous raconter combien de temps elle a mis pour se maquiller, et comment il faut se maquiller, surtout ! Car oui, extrêmement important et utile pour Setsu. Bien sûr, il se maquille tous les jours, c'est vital. On le sait tous, n'est ce pas ? Ahem.

A présent, il pouvait enfin respirer. Plus de greluche, merci Seigneur. A la place, y'avait Akane. Et une greluche, ça vaut pas un Akane. Vraiment, vraiment pas. Même deux greluches, ça vaut toujours pas un Akane. Un Akane, ça vous parle pas fond de teint, rouge à lèvre et vernis à ongles. Et puis un Akane, c'est puissamment jouissif. Une greluche, non. [ Je te jure que je n'ai rien bu, rien fumé, tout va bien, je raconte juste n'importe quoi ...]

S'il lui avait manqué aussi ? Aussi ? Setsu, comprenant cela par un " Oui, je t'ai manqué ", esquissa un sourire tout en observant les traits du visage d'Akane. Ah, oui. Aussi. Un Akane, c'est méchamment beau.
Prenant son temps pour répondre, l'hôte laissa un petit vide s'installer et en profita pour poser ses fesses sur les planches de bois, s'asseyant en tailleur, tout près du garçon.


" Oui, j'ai fait vite. Il fallait que je fasse vite ..." fit-il, les yeux posés sur Akane. Se rendant compte que sa phrase n'était que trop ambigüe, il reprit. " Non parce que euh... tu vois, y'en a une qui m'a donné mal au crâne dès le premier mot qu'elle prononcé. J'ai sérieusement cru que ça allait jamais se terminer. "

* Mais pourquoi je me justifie ? *

S'étant tu, l'étudiant rouvrit la bouche pour reprendre la parole mais aucun son n'en sortit. Fronçant alors légèrement les sourcils, il se mordit la lèvre inférieure et recommença. Et seulement après avoir refait cinq fois le même cinéma ...

" Et puis tu me manquais, ouais..." murmura-t-il en détournant son regard. Il aimait pas être sentimental, Setsu. Niais, guimauve, tout ce que vous voulez, ça lui plaisait pas. Or, là, impossible de nier. Muhaha.

Reposant timidement ses yeux noirs sur son Akane-copyrighté-tous-droits-réservés, il esquissa un nouveau sourire et l'observa, silencieux.

* Tu sais que t'as l'air vraiment con, à sourire bêtement comme ça ? Mais oui, tu le sais. A force ... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mer, le lac. Même combat. [Réservé.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mer, le lac. Même combat. [Réservé.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combat des Chixx!
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.
» Combat avec boucliers de duels judiciaires
» Les Femmes au Combat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hanaka :: Pensionnat ~ Extérieur :: Le Lac-
Sauter vers: