AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour en arrière [Réservé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shawn Newell
Pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 13
Rang : Pensionnaire
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Retour en arrière [Réservé]   Dim 8 Juil - 3:06

Une douce chaleur, sans plus. Une légère brise, juste pour dire, juste pour chasser l'humidité ambiante. Un ciel clair, d'un joli bleu, presque sans le moindre nuage. Aucune pluie en prévision, une température constante pour la journée, la moyenne saisonnière, un jolie et doux vingt-cinq degrés Celsius. Le cadran de sa chambre, lui, indiquait deux heures de l'après-midi. Pourtant, Shawn était encore étendu dans son lit. Les yeux clos, les couvertes repliées sur sa tête. Les rideaux étaient tirés sur la fenêtre, laissant un unique faisceau lumineux baigner la pièce d'une maigre lumière.

Bien heureux fut le fait que ses colocataires soient tranquilles, ou bien absents, et qu'ils ne l'aillent pas réveillé. Avec le décalage horaire, les réveils matinaux pour aller aux cours, il n'avait pas eu le temps de récupérer. Et puis, passer une bonne partie de la journée à dormir, c'était une vieille habitude qu'il n'avait plus eu énormément le temps d'exercer depuis les dernières semaines. Et ce ne fut cette fois que le «bip» sonore du cadran électronique qui le tira d'un sommeil devenu fragile. Ouvrant tranquillement les yeux, restant encore emmitouflé sous ses draps, il bailla légèrement, avant de marmonner un quelconque grognement. Repoussant d'un coup des bouts de tissus, il arrêta la sonnerie du cadran, appuyant un peu au hasard sur la multitude de boutons. Se redressant aussi par le fait même, il s'étira, soupirant. Il aurait volontiers encore dormi, et il hésita en même temps quant au fait de se recoucher. Mais se disant qu'il était bien assez tard.

Il sortit complètement de ses couvertes. Ouvrant d'un coup sa valise qu'il n'avait pas encore défaite. Sortant presque au hasard une paire de jeans, ainsi qu'un simple chandail blanc, arborant quelconques motifs et design abstraits. Il enfila finalement des converses grises, les laçant à moitié, nouant avec plusieurs nœuds ce qu'il restait de corde pour rapetisser la longueur de ces derniers. Il se dirigea finalement vers la fenêtre, ouvrant à la volée les rideaux, plissant les yeux devant l'amont de lumière qui imprégna soudainement la pièce.

Il projeta finalement son regard sur les environs, prenant quelques instants pour observer le paysage qu'il avait presque boudé pendant les derniers jours. Des arbres, de la verdure, des parcs, disons que ce n'était pas spécialement le genre d'endroit qu'il appréciait. C'était peut-être un rendez-vous parfait pour les adeptes de bicyclette, de patins à roue à lignée, ou même de marche, mais pour du snow, ce n'était pas particulièrement utile. Soupire ennuyé.
C'était samedi, et il ne savait absolument pas quoi faire. Il avait plutôt l'air idiot, à cet instant. Il n'avait pas eu le temps de faire bien plus que des connaissances vagues, et il n'était simplement pas question qu'il aille les rejoindre, s'intégrer comme un boulet à leurs activités.

Il décida donc finalement de simplement sortir, peut-être profiter de la température un peu, juste s'étendre dans l'herbe, essayer de passer le temps à rien faire. Quitte à faire la même chose dans sa chambre, c'était peut-être mieux de sortir un peu, et de ne pas passer ainsi pour un ermite. De cette même manière, il aurait ainsi plus de chance pour se faire des amis, ou même juste d'autres connaissances.

Et il quitta la quiétude d'un environnement bien connu, pour se décider à sortir de la bâtisse. Ainsi, avec le mieux des souvenirs des chemins qu'il s'était faits dans son esprit, il réussit en plus ou moins de temps à sortir et à se retrouver au soleil, pied dans une verdure chatoyante. Marchant encore un peu, il décida finalement à s'installer sur l'ombre d'un grand saule, s'étendant dans l'herbe, croisant ses bras derrière sa tête, perdant son regard dans le ciel, tentant de trouver quelque chose pour se distraire de son ennui.

Et au travers de réflexions et pensées diverses, il en vain finalement à retrouver des esprits nostalgiques. Il retourna dans sa mémoire les événements de quand il vivait en Californie. La belle vie, là-bas. Ses amis, le surf. Sa maison, son entourage, les rues de son enfance, les paysages de son enfance. Il en voulait toujours un peu à ses parents d'être déménagés au Canada. Si à la limite, ils étaient partis pour New York, pour Hollywood, pour la Floride. Mais le Canada. Légère grimace, mêlé à ce sourire amusé. Si quelqu'un était passé par là, l'ayant vu, il aurait franchement eu l'air idiot.

Et il en arriva à repenser à Noamie. Peut-être l'une de ses rares vraies amies. Mais n'était-ce qu'il n'en avait plus eu aucune nouvelle depuis son brusque départ. Et il n'avait pas plus cherché à lui écrire, à la contacter. Mais maintenant, il se dit qu'il aurait peut-être dû. Léger sourire, presque triste.

Et soudainement, une grande bourrasque de vent le fit frissonner. Mais une feuille voltigeant au-dessus de lui attira son attention. Se redressant, il l'attrapa d'une main, lisant quelques lignes de ce qu'il y était écrit. Ce ne fut pourtant pas les phrases en soit qui attira son attention, mais l'écriture. Une impression de déjà vue, l'impression qu'il reconnaissait la manière de ces traits. Et il se prit à rire pour lui-même, alors qu'il se dit que c'était l'écriture de Noamie. Eh oui, et puis quoi alors? Ç'aurait été un immense coïncidence qu'elle soit ici, au Japon, directement lorsqu'il repensait à leur passé… Non, finalement, ce devait bien être impossible.

Mais ce doute... et si?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skalye.deviantart.com
Noamie Thomas
Co Admin et pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 191
Age : 27
Localisation : Pourquoi tu vas pas voir dehors si j'y suis ? :p
Rang : Pensionnaire
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Retour en arrière [Réservé]   Dim 8 Juil - 4:48

[Bwuahahahahahaha]

Samedi matin [Samedi matin, le roi, la reine et le p'tit princeeuuh XDD *PAF*], matinée très très très ennuyeuse. La plupart des élèves c'étaient dépêcher de se lever tôt pour vaquer à des activités quelconque. Vive l'été quoi. Certains faisaient la grasse matinée jusqu'à l'après-midi... d'autre devait courir pour se remettre à jour dans leur devoirs et leur leçon. Ouaip, pas très intelligent ça. Et pour c'est justement ce qu'une jeune fille faisait assise dans sa chambre, au milieu d'une montagne de paperasse. Noamie était en retard dans plusieurs cours, et ce juste parce qu'elle c'était reposé un peu trop... mouais. Façon de parler. De toute évidence, la jeune fille avait trop ralentis le pas jusqu'à ce qu'elle soit au bord de la panique en voyant qu'elle avait des travaux a remettre... pour Lundi.

Bon, elle avait toujours le Dimanche pour les continuer, mais ce dimanche, elle avait prévu d'aller au magasin pour pouvoir terminer d'acheter ce qui lui manquait pour son long séjour à Hanaka... donc pas question de travailler, d'autant plus que c'était un dimanche, justement. Ce fut en grognant qu'elle éteignit son cadran à 8h00 du matin, enfilant une paire de jean troués aux genoux et un t-shirt blanc moulant avec une mignonne petite tête de mort. Elle n'eut même pas le temps de se peigner les cheveux qu'elle se mit au travail. N'ayant pas encore totalement émergé du sommeil, elle était toute ébouriffée, s'en était presque drôle... Enfin, sauf pour elle.

Ce matin la, ce n'était pas son meilleur. Elle qui détestait devoir travailler la fin de semaine, se lever de bonne heure et rester enfermé. En voilà du beau travail. Elle se félicitait amèrement tout en ouvrant ses cahiers. Une chose était sur, c'était la dernière fois qu'elle faisait ce genre de retard dans ses travaux. Elle qui enviait tout ceux qui pouvaient aller prendre l'air, en plus que cette journée était magnifique... Avec un soupire, elle se mit au travail, essayant de finir le plus rapidement possible. Et sans trop faire d'effort, naturellement. [XD]

Après un bon quatre de travaux forcés, elle s'étira le dos, commençant à ressentir la crampe de travail. Elle avait presque tout terminé, heureusement. Il ne lui restait qu'à faire un texte de... 1000 mots sur son enfance et avant son arrivé à Hanaka. Que de choses passionnantes. Première, Noamie n'avait pas du tout envie de parler de son enfance et encore moins d’allé raconter ça au premier venu, ce qui veut dire son professeur. Deuxièmement, elle avait la flemme d'écrire. Ses doigts étaient engourdis et elle voulait faire une pause, sinon dans moins de quinze minutes elle ferait une dépression. Doucement, elle se leva et se dirigea à sa fenêtre. Le soleil était bien haut et il semblait inviter les gens à sortir... Bon, c'était décidé. Elle allait terminer ses travaux... dehors. C'était peut être pas le meilleur moyen pour terminer rapidement, vue qu'elle aurait tout les moyens pour se distraire... bref.

Elle enfila ses converse roses -avec une petite étoile sur chaque cheville qu'elle avait dessiner elle-même-, se peignit finalement, saisit son vieux sac noir avec ses affaires et sortit. Elle se dépêcha de sortir prendre l'air, être enfermé lui avait donné mal au crâne. Une fois dehors, elle prit une grande respiration et se dirigea vers le parc. Elle y était venue quelques fois depuis son arrivée. La première fois, elle c'était perdue. La deuxième fois, c'était pour réfléchir. Cette fois, c'était pour travailler. Quelle originalité. Noamie se laissa tomber dans l'herbe et sortit ses feuilles. Au moins elle pouvait maintenant profité du bon temps... même si elle aurait préféré faire autre chose que d'écrire encore et encore.

Le vent soufflait doucement, faisant voleter les cheveux de la jeune fille pencher sur ses feuilles, concentré à écrire. C'est à peine si elle remarquait la présence des autres élèves qui passaient de temps en temps. En faite, devoir écrire son enfance c'était facile et difficile en même temps. Facile pour écrire, mais difficile à s'en souvenir, car elle n'avait pas du tout envie de s'en rappeler. C'est pourquoi donc Noamie décida de n'écrire les choses qui étaient bien, lorsqu'elle était plus jeune. Ses voyages avec sa famille, les photos que son frère prenait d'elle, ses ami(es)... Sans oublier son meilleur ami qui était parti.

Elle s'ennuyait de Shawn. Et parfois, elle s'amusait à penser à ce qu'il était devenu ou a ce qu'il aurait ressembler s'il était rester en Californie. Peut être serait-il devenu un gars qui ne pensait plus qu'à l'argent comme la plupart des personnes vivant dans leur cartier ? Mais non, elle n'en était pas convaincue. Elle eut un soupire, une fois de plus.

*Bon, allez ouste les mauvaise souvenir, j'ai un travail à finir.*

Il ne lui restait que quelques mots à ajouter et tout cela serait terminé. La jeune californienne décida d'abréger sa "souffrance" et sauta directement à son vole jusqu'au japon et son arrivé au pensionnat. Voilà ! Fin de l'histoire. Avec un bâillement mal contenu, elle classa ses feuilles en ordre et s'étira une fois de plus. Faut dire que c'est dur de travailler sans relâche... Et ce fut à ce moment-ci que le vent décida de souffler, faisant s'envoler la première page. La jeune fille, déconcertée, ne réagit pas sur le moment, mais ne voulant pas recommencer, elle se leva, saisit son stock et se mit à la poursuite de sa feuille en marchant [XD]. La feuille finira bien par atterrir, non ?

Ne la voyant plus, elle se laissa tomber dans l'herbe une fois de plus, laissant tomber un "merde" bien placé également. Repliant les jambes contre elle, elle les entoura de ses bras et fixa un point vide devant elle. Dire qu'elle allait devoir réécrire une page entière... C'est à ce moment-ci qu'elle vit une ombre se positionnant à côté d'elle. Elle releva la tête pour voir de qui il s'agissait, un peu bougonne, mais son visage laissa place à la surprise et à l'incompréhension, reconnaissant le visage familier.

"..Shawn???" Articula-t-elle.

Ce fut la seule chose qu'elle réussit à dire. Était-ce possible ?

_________________

»XA MXIXS U P P O S E DXT OXB EXH A P P Y ?
WITHXALLXIXEVERX WANTED,XITXCOMESXWITHXAXPRICE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone-center.niceboard.com/index.htm
Shawn Newell
Pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 13
Rang : Pensionnaire
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Retour en arrière [Réservé]   Dim 8 Juil - 6:36

Il s'était finalement arrêté à lire les quelques lignes. Parce que cette interrogation avait mis un doute dans son esprit. Il aurait été de trop grande coïncidence que Naomie soit réellement ici.
Déjà, être au parc extérieur au même moment. Ensuite, que ça feuille s'aille envolée juste au dessus de lui. Déjà, simplement ce départ rapportait trop de coïncidence. Mais encore plus que là. Restait le fait que la dernière fois qu'il s'aille vue avait été en Californie. Et que tous les deux se retrouvent au japon, dans le même pensionnat restait encore plus étrange.

Mais parfois, le destin n'apportait-il pas ce genre de chose, ce genre de coïncidence? Si grandes puissent-elles être? Ce doute que ce soit possible germait tranquillement dans son esprit. Mais en même temps, il tentait encore bine de le repousser plus loin et plus loin. Parce que ce pourrait très bien être loin de ce qu'il pensait. Et il ne voulait pas être déçu d'illusion qu'il se serait lui-même monté, simplement parce qu'il s'était monté trop loin dans sa nostalgie.

Et il avait simplement commencé à en lire les lignes, parce qu'il ne savait jamais, parce que peut-être. Parce que finalement, il n'était pas capable de laisser ses illusions loin derrière. Parce qu'il espérait finalement. Espoirs délusoires, selon lui. Mais il parcourut les quelques premières lignes. Et à chaque mot, il ne faisait que repenser à Noamie, et à chaque mot, la coïncidence devenait de plus en plus grande. Il arrêta finalement sa lecture, se disant que soit Noamie était réellement, soit il était simplement fou. À ce point là, il était presque impossible que ce soit quelqu'un d'autre, ayant vécu en Californie, ayant eu une enfance semblable à celle de sa première amie.

Une autre question toutefois le perturba un instant. Pourquoi il retrouvait sur papier, étalé ainsi, la vie de Noa? Il plissa légèrement les sourcils. Se relevant finalement, la feuille toujours entre ses mains, il tourna la tête vers la droite et la gauche, recherchant la propriétaire de ces quelques lignes. Une jeune fille à sa droite, assisse sur le sol, en position fœtal. Il écarquilla doucement les yeux, devant les cheveux noirs. Certes, un grand nombre de personnes avaient des cheveux noirs, surtout au Japon, mais ce détail lui confirma bien que ce ne pouvait qu'être Noamie. Il s'approcha ainsi d'elle, sans ne rien dire, toutefois.

Lorsqu'elle releva finalement la tête vers lui, laissant sur son visage se traduire cette impression de surprise, lorsqu'elle articula finalement son prénom, Shawn ne pus que sourire. Un sourire qui mit peu de temps à se transformer en un rire sourd.
Il glissa finalement une main dans ses cheveux, comme s'il était gêné. Comme s'il ne savait pas quoi dire. Ça faisait un sacré bout au final qu'il ne l'avait pas vu. Et il ne savait plus s'il se devait de se comporter comme avant avec elle. Peut-être qu'elle le détestait, maintenant? À cause qu'il était parti si brusquement, frustré de devoir quitter, alors n'avertissant que brièvement et à la dernière minute ses amis,

Il se mordilla finalement la lèvre, avant de lui tendre sa feuille, et de lancer, en anglais :

" Je pense que c'est à toi. '"

Pas même un salut, pas même un «ça fait longtemps», aucune excuse, aucun comment tu vas. Là seule chose qui pouvait laisser trahir qu'il savait effectivement qui elle était, était bien uniquement qu'il aille utilisé l'anglais et non le japonais pour s'adresser à elle.

Étrangement, maintenant qu'il l'avait en face de lui, il regrettait cette rencontre. Il regrettait qu'il soit sorti ce début d'après-midi. Peut-être que s'il était resté dans sa chambre, il ne l'aurait pas croisé. Au final, c'était plutôt de la peur. Il avait peur que leur relation soit rendue différente. Parce qu'avant, c'était si bien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skalye.deviantart.com
Noamie Thomas
Co Admin et pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 191
Age : 27
Localisation : Pourquoi tu vas pas voir dehors si j'y suis ? :p
Rang : Pensionnaire
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Retour en arrière [Réservé]   Jeu 12 Juil - 15:04

Non, elle devait rêver. C’était complètement impossible que Shawn, qui était partit depuis trois ans, soit ici, en sa présence au Japon qui plus est. Elle aurait voulu se pincer un bon coup mais la surprise la paralysait. Elle se sentait chavirée. Noamie aurait voulu se mettre à courir le plus loin possible à cet instant, jusqu’à ce qu’elle soit capable de le regarder en face. Mais elle ne pouvait pas. Elle voulait savoir. Elle voulait retomber en enfance avec lui, comme avant.

La jeune fille se releva, un peu sous le choque. Elle ne savait pas quoi dire en sa présence. Elle ne savait plus qu'est-ce qu'elle pourrait lui dire. Et s’il était devenu différent ? Si le garçon qui avait été son meilleur ami autrefois avait complètement sortit de se corps ? La jeune fille ressentit un léger malaise. Elle n'avait pas du tout envie qu'il soit différent, elle aimait trop le Shawn d'avant... Noamie leva les yeux vers lui et croisa le regard du jeune homme, un peu d'hésitation dans ses yeux verrons. Celui-ci ouvrit enfin la bouche, et comme elle s'y attendait, pas même un "salut" ni de "Waouh, comme tu as changé" ! C'était comme s'ils étaient devenus étrangers l'un à l'autre... ce qu'elle ne voulait pas du tout. Mais un petit sourire apparut sur les lèvres de la jeune fille : il avait parlé en anglais. La californienne, saisit sa feuille et dit :

"Ouais. Merci de l'avoir attraper."

Elle ne savait plus trop comment réagir. Ni comment elle se sentait en ce moment. Était-ce de la colère en elle ? La colère contre un jeune homme qui ne lui avait plus donné de nouvelles depuis trois années et qui maintenant resurgissait dans sa vie ? Ou était-ce de la joie et de l'amusement au fait qu'il se retrouve ici, au bout du monde..? Pendant un moment, les deux adolescents se regardèrent, sans bouger ni même parler. Un lourd silence s'installa entre les deux pendant une longue minute... Et c'est à ce moment que Noamie eut un grand sourire s’étirer sur son visage pour finalement éclater de rire. Mais qu’est-ce qu’elle était bête ! Elle retrouvait enfin son meilleur ami et tout ce qu’ils faisaient, c’était de rester planter comme deux poteaux et d’avoir l’air gêner comme si c’était un premier rendez-vous désastreux. La jeune fille, le regard rieur comme toujours, sauta au cou de son ami pour le serrer dans ses bras. Non, elle n’avait pas du toute changer, elle était toujours la petite fille d’avant mais avec un corps plus vieux et sans doute plus de maturité.

"Je suis si contente de te revoir ! Si tu savais comme tu m’as manqué !"

Elle ignorait pourquoi il était partit aussi rapidement, mais en ce moment, elle s’en fichait… enfin, pas vraiment mais pour l’instant, elle avait envie de fêter ses retrouvailles avec Shawn. Façon de parler. Elle se souvint que lorsqu’elle était plus jeune, après une violente dispute avec son père –ce qui lui avait valu une bonne claque dans la figure- elle avait voulu partir à la recherche de son jeune ami. Mais bon, il fallait être réaliste. À cet âge, c’était impossible. Et puis elle n’avait aucune piste. Sans son frère, la vie aurait été vide, il était la moitié de celle-ci. Et elle avait son ami avec elle… Mais après son départ, c’avait été difficile, et encore pire lorsque Dylan mourut. Shawn qui n’était même pas au courant de son décès… Tout en reconsidérant les années précédentes, elle se sentit fléchir contre Shawn, tandis qu'une puissante vague d’émotions la submergea : douleur, tristesse, et joie en même temps. Elle le relâcha doucement, la tête basse. Elle ne savait pas quoi faire. Elle s’essuya les yeux, ne voulant pas laisser paraître qu’elle avait eu un moment de faiblesse [XD], comme elle le faisait lorsqu’il était jeune. Une vraie tête de cochon, j’vous dis. Noamie releva finalement la tête vers Shawn, se mordilla la lèvre inférieur –signe de nervosité ou de malaise- et dit avec un sourire après c’être raclé la gorge :

"Alors… qu’est-ce que tu deviens ?"

Histoire de relaxer un peu l'atmosphère. Peut être que tout n’était pas perdu, entre eux. Peut être qu’ils redeviendraient les deux amis d’autrefois. Les deux malades mentaux qui faisaient rager les parents en faisant des bêtises et en jouant des sales tours. Les mêmes qui avaient pris des cours de danse sociales, tout en sachant à quel point Shawn détestait ça. Elle aimerait bien ça en tout cas. Et elle espérait que celui-ci serait du même avis. Peut être que justement, le but de leur retrouvaille était qu’ils puissent recommencer à zéro, renouveler leur amitié qui était si forte avant.

[Désouliiie du retard >3< en plus que mon post = caca. XD]

_________________

»XA MXIXS U P P O S E DXT OXB EXH A P P Y ?
WITHXALLXIXEVERX WANTED,XITXCOMESXWITHXAXPRICE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone-center.niceboard.com/index.htm
Shawn Newell
Pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 13
Rang : Pensionnaire
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Retour en arrière [Réservé]   Jeu 26 Juil - 7:15

C'était presque ridicule comme début de conversation. Ç'a faisait tellement longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu, et Shawn n'avait pas même pris la peine de lancer un unique bonjour, ni moins quelconque geste de salutation. Il s'était simplement contenté de lui remettre sa feuille, comme s'ils étaient l'un à l'autre de parfaits inconnus. Pourtant, durant leur enfance, ils avaient été si proches. Leur séparation ne pouvait pas avoir détruit tous les liens qui au fils des années s'étaient tissés entre eux. Il se sentait con, se disait qu'il aurait peut-être dû l'aborder autrement et il en vint à se sentir gêné.
Gêné d'avoir agit aussi idiotement.

Lorsque la jeune fille saisit simplement sa feuille, le remerciant et rien de plus, il douta. Allant même à se demander si en fait, c'était réellement elle. Ils restaient tous deux plantés là, à s'observer, aucun deux ne sachant réellement quoi faire. Shawn se mordilla légèrement la lèvre, ne sachant plus s'il se devait de rajouter quelque chose. Mais le grand sourire qui perça les lèvres de sa meilleure amie d'enfance, et le rire qui s'en suivit le fit sourire à son tour, laissant lui aussi un léger rire sortir d'entre ses lèvres.
Comme si tout d'un cou, tout le stress présent de leur rencontre à nouveau s'était envolé, comme s'il la retrouvait comme autrefois, comme s'il ne s'était jamais quitté.

Lorsqu'elle lui sauta finalement au cou, Shawn dû reculer un pied pour ne pas perdre l'équilibre, et avec ce sourire maintenant bien présent sur son visage, passa a son tour ses bras autour des épaules de Noa pour la serrer contre elle. Non, ils n'avaient pas changés, gardant leur mentalité d'avant bien présente dans leur esprit. Ils étaient toutefois maintenant plus grands, possédant chacun un corps plus adulte, mais ça n,avait en l,air d,avoir influencé en rien leur complicité d'autrefois.
Il sourit au propos qu'elle lança, avant d'à son tour répliquer :
" Toi aussi, tu m'as manqué. "

Il était parti si rapidement, abandonnant tous ceux qu'il aimait avec si peu de raisons, simplement parce qu'il ne voulait pas souffrir de leur absence, parce qu'il était fâché contre ses parents. Mais dans tout cela, il s'était fait lui-même souffrir.
Il enserra un peu plus Noa contre lui, parce qu'il devait sentir sa présence, s'avoir qu'elle était bel et bien là, que finalement, ils se retrouvaient.
Léger instant de silence, où seul le vent créait un fine mélodie. Il laissa son esprit lui ramener divers souvenirs de son enfance. Souriant pour lui-même en repensant à ces années qui devaient être dans les meilleures de sa vie.

Et alors que l'adolescente le relâcha, il fit de même, ramenant ses bras contre son corps, gardant son regard toutefois sur elle. Il fronça toutefois un peu les sourcils, alors qu'elle garda la tête basse quelqu'un instants. Mais il n'osa rien demander, de peur que quoi que ce soit gâcha leur retrouvaille. Elle lui demanda finalement ce qu'il devenait, et il se mit d'abord à rire. Un rire léger, presque sourd. En fait, il n'avait pas réellement changé. Ses intérêts étaient resté les mêmes, à la différence près qu'il ne faisait plus du surf mais maintenant de la planche à neige.

" Je me suis mis au Snow. " qu'il déclara d'abord.

C'était bien là la plus grande part de changement. Mais en même temps, c'était un peu amusant à dire ainsi. Il avait tant boudé, chialé, parce qu'il ne voulait pas en faire au début. Il avait tant prétendu que pour lui il n'y avait bien que le Surf qui comptait. Pourquoi, il avait fini par céder, pour découvrir qu'il y avait très peu de différence entre les deux sports, si ce n'était que l'habillement et les conditions extérieurs.
Il enchaîna finalement :

" …et je me suis rebeller contre un nouveau déménagement obligé par mes parents. Au final, ils m'ont quand même forcé à partir, en m'envoyant à l'autre bout du monde. Je me demande si j'aurais pas dû les suivre à la place… "

Mais il savait bien que maintenant, si on le lui proposait de les rejoindre, il refuserait. Avoir retrouvé Noa était bien mieux.

" Tu aurais dû voir la tête de tous ces Japonais quand à l'aéroport je suis allé cherché ma planche. "

Léger rire. En même temps, ça l'avait plutôt découragé, ce devait être parce qu'il n'y avait pas tant que ça des monts au Japon, où bien qu'il se situaient bien éloignés…
Il ramena son attention vers la jeune fille, avant de lui demander à son tour :

" Et toi? Qu'est-ce qui t'as amené au Japon? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skalye.deviantart.com
Noamie Thomas
Co Admin et pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 191
Age : 27
Localisation : Pourquoi tu vas pas voir dehors si j'y suis ? :p
Rang : Pensionnaire
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Retour en arrière [Réservé]   Ven 27 Juil - 17:45

Ce que Shawn ne savait pas, c'était quand ce moment même Noamie pensait la même chose que lui. Par contre, elle, elle trouvait cela complètement ridicule comme début. Si ça n'aurait pas été Shawn, elle aurait eu un fou rire assez élevé. Mais... la c'était différent. Ni l'un ni l'autre ne savait comment réagir à cette situation. C'était ça, l'ironie dans cette histoire. Dans le fond, ils n'avaient pas changés. La première fois qu'ils s'étaient rencontrés - tout jeunes - Noamie c'était caché derrière son frère et refusait même de simplement regarder Shawn - qui devait faire sans doute la même chose qu'elle -. Au final, les deux jeunes enfants avaient finit par s'adresser la parole et à réaliser à quel point ils avaient des choses en commun. Ouaip, c'était le bon temps.

Noamie n'avait pas pu s'empêcher de sauter au cou de Shawn. Elle le sentit reculer un peu, manquant d'équilibre. Cela aurait bien drôle s'ils c'étaient écrasés tout le deux dans l'herbe. Heureusement que Noamie était légère. Au début, elle ne savait pas trop si elle devait faire ça ou si elle devait lui donner un bon coup de poing à cause qu'il était partit... Mais bon, la méthode douce était mieux conseillée, et de toute façon, ce n'était pas de sa faute à lui s'il était partit. La jeune californienne eut un peu peur que celui-ci la repousse... Mais à son grand soulagement, ce fut le contraire. Shawn rit lui aussi et il passa ses bras autours de ses épaules, la serrant à son tour contre lui.

La jeune fille eut un grand sourire lorsqu'il lui répondit : "Toi aussi, tu m'as manqué". Et bien au moins, elle savait qu'il avait pensé à elle durant ces années. Depuis son départ, elle ne c'était pas vraiment refait des ami(es). Quelques uns, bien sur, mais aucun n'arrivait à la cheville de Shawn. C'était le seul qui était capable de la comprendre et de l'écouter sans rien dire. Qui respectait son jugement. Et c'était surtout le seul avec qui elle faisait autant de conneries. Ils avaient tellement fais de mauvais tours dans leur jeunesse qu’elle ne pouvait même plus les compter sur ses doigts.

Elle sentit le jeune homme la serrer un peu plus fort contre elle. Sans doute qu’il faisait comme elle, qu’il repensait à ce qu’ils étaient avant. Se remémoré tant de souvenirs était difficile, mais tout ça leur faisait du bien, après. Alors vous comprendrez bien sur la raison pour laquelle Noamie ne le relâcha pas maintenant. Elle aimait sentir l’odeur de son compagnon et surtout sentir sa présence, une présence qu’elle avait attendu longtemps. Les deux adolescents s’aimaient, mais pas de l’amour avec un grand A. De l’amour fraternel et en tant qu’ami(es). Leur amitié était très forte et les séparés –leur lien- était presque impossible.

Enfin, ils se relâchèrent et la jeune fille partit la conversation par une question aussi simple et peut être compliquer pour certaine personne. L’ancien californien (XD) répondit d’abord par un petit rire sourd. Sans doute qu’il c’était passé de nombreuse chose, dans sa nouvelle demeure. Mais elle se doutait bien d’une chose. Il ne semblait pas vraiment avoir changer. Ce qui lui dit la surpris un peu : de la snow ? Et bien ! En voilà tout un changement ! Elle savait qu’il adorait faire du surf – et la snow c’était à peu près la même chose- mais le connaissant, cela du être difficile pour ses parents de le faire changer d’avis pour se sport. Noamie faisait légèrement du surf… mais elle n’arriverait jamais à la cheville de Shawn, ça c’était sur et certain. Et il enchaîna avec son opposition au déménagement… ce qui fit rire Noamie. Malheureusement, elle savait que trop bien que même s’il ne voulait pas, à cet âge les parents peuvent nous forcer quand même. Il dit après qu’elle aurait du voir la tête des japonais lorsqu’il avait été chercher sa planche à l’aéroport. La jeune fille lui sourit et dit :

"J’en doute pas. Surtout que lorsqu’on débarque ici, on a l’air de pur étranger perdu pour eux. Alors ils ont du avoir un choc en te voyant débarquer… et sans doute également que les montagnes pleines de neige doivent être rare au Japon."

Ensuite, la question qui tue. Elle devait s’y attendre qu’il la lui demande en retour. C’était donnant donnant. Elle eut un petit soupire et se laissa tomber dans l’herbe, comme lorsqu’elle le faisait étant plus jeune –surtout lorsqu’elle avait quelque chose de pénible à faire-.

"Bah. Mes parents voulaient nous rendrent parfait, Dylan et moi. Et bien c’est raté. Ils m’ont envoyés ici sans doute pour me punir mais c’est le contraire. Pour moi c’est une nouvelle vie et je ne veux pas retourner en arrière. Ils m’ont fait quitter le nid pour ne plus avoir à se soucier de moi et Dylan…"

Elle se racla la gorge et regarda Shawn avec un petit sourire triste.

"Tu sais… après ton départ, environs un an plus tard il y a eu un grave incident dans la famille. Dylan a eu un accident de voiture après c’être chicaner avec mon père… Et il n’a pas survécu. J’ai du affronté mes parents toute seule et j’ai même essayé de changer pour eux… mais ça n’a pas marché. Et ayant perdu leur premier, ils ne voulaient pas s’encombrer de la deuxième. Et voilà mon arrivée ici…"

Elle passa sa main dans ses cheveux, sentant une légère boule dans sa gorge se former.

"C’est difficile de ne pas y penser… Dylan était quelqu’un de bien... et il me manque tellement."

_________________

»XA MXIXS U P P O S E DXT OXB EXH A P P Y ?
WITHXALLXIXEVERX WANTED,XITXCOMESXWITHXAXPRICE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone-center.niceboard.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour en arrière [Réservé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour en arrière [Réservé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mini retour en arrière pour mieux aller de l'avant. [Judith]
» sauvegarde: retour en arrière
» Un retour en arrière... Et toi! Je t'ai déjà vu au fort auparavant
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hanaka :: Pensionnat ~ Extérieur :: Le Grand Parc-
Sauter vers: